Forum Test
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A last goodbye | PV : Elea Blackthorn

Aller en bas 
AuteurMessage
Moonlight
Admin
avatar

Messages : 3781
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: A last goodbye | PV : Elea Blackthorn   Ven 4 Mai - 0:13



La plaine est un haut lieu d'inspiration. Comme la plupart des coins qui se trouvent à Haima ou encore sur Atlas. Je sais toujours où aller pour alimenter mon esprit d'un tas d'idées tant pour mes idées maquillages que pour les effets spéciaux. S'il y a une chose que je sais, c'est qu'on peut trouver la créativité dans l'écorce d'un arbre ou encore en observant les ailes d'un papillon. Je suis de celle qui se laisse facilement emporter, de ce fait, je ne sors jamais sans mon matériel de dessin, crayons de couleurs, fusain, simple crayons de papier, gommes... Le tout entreposé dans mon sac en bandoulière, je pourrais jamais me balader sur Haima avec tout ça en main. Et puis, je suis capable de rester des heures dans un endroit alors, j'emporte toujours avec moi de quoi boire et grignoter. On me gronde déjà assez comme ça sur le fait qu'il m'arrive de mal me nourrir. Mais, c'est ça, quand on se laisse bercé par l'art. Le regard rivé sur ma petite elfe, j'exécute les gestes les uns après les autres. Coups de crayons simple avant d'attaquer la couleur. Celle-ci prend plus en plus vie dans ma tête ainsi que son histoire. Sans doute, en ferais-je mon prochain projet de makeup d'effets spéciaux. Il n'y aura pas grand chose, les oreilles et le buste pour que les tatouages ressemblent plus à des plus des sortes de stigmates. Des runes magiques ancrées dans sa peau. En faire une elfe manipulant la magie sans avoir besoin de toujours écrire son incantation, elle l'aura dans la peau. Je souris. J'oublie ce qui m'entoure. Ce lieu m'inspire tellement il faut dire. Les menhirs qui s'y trouvent. Comment sont-ils arrivés là ? Y a-t-il eu une période où la magie avait une grande part sur l'île ? On s'imagine tellement de chose et moi, qui suit un pont entre vivant et mort, je peux peut-être y répondre, mais je doute que cela me satisfera parce que j'aurais toujours plus d'interrogation sur ce point.

Durant un instant, je me perds sur les couleurs qui trônent autour de moi. Je vois ces pierres trônant comme de fiers empereurs et je me dis que cela ferait une bonne base pour définir la peau de mon elfe et ces fleurs qui trouvent éparpillés sur le champ, ce rose à la fois charmeur et discret, je pourrais le prendre comme couleur générale et jouer avec les tons pour le maquillage beauté et les cheveux. Mais dans ce cas-là, je vais privilégier une perruque. Oui, je vois tout ce que je pourrais faire et je vais faire en sorte de terminer mon dessin pour que je puisse me la représenter au mieux et suivre mon idée à la lettre.

Je me perds un instant dans la contemplation des lieux et je suis heureuse de ne pas trouver de fragments d'âmes. Cette journée sera sans doute paisible, même si le ciel est gris. Il n'y a pas de pluie prévu aujourd'hui, mais j'ai tout de même pris un parapluie, sait-on jamais. La météo peut se faire capricieuse et je n'ai pas envie d'être sa victime. Je prends une bonne bouffée d'air pur avant de me remettre à mon dessin, le sourire aux lèvres. Il me suffisait de si peu pour être heureuse.

C'est alors que j'eus l'impression d'être observé. Pitié par de fragments d'âmes. J'ai peur de lever la tête et d'en voir un plus loin. Je devrais rester comme ça, mais la curiosité m'oblige à lever les yeux et j'aperçois une silhouette bien de ce monde dans la plaine. Je soupire de soulagement me disant que je ne suis pas la seule à apprécier cet endroit. Ne faisant pas plus attention que ça, je reprends la colorisation de mon dessin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star-silver.forumactif.org
Moonlight
Admin
avatar

Messages : 3781
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: A last goodbye | PV : Elea Blackthorn   Sam 23 Juin - 14:02

Elea




La plaine. Un endroit calme et posé. C’était sans doute ce que j’avais besoin. Je m’en vais bientôt sur Atlas. J’agis comme si c’était l’autre bout du monde, alors que pas du tout, c’est l’île juste à coté. Mais, je suis de la cours, et j’ai jamais eu à mettre les pieds sur Atlas, j’imagine que c’est cela qui me perturbe. Mais bon, je me disais qu’une dernière balade par ici m’aiderait à dire au revoir à certains souvenirs passés par ici, notamment avec Elysium. Je n’ai jamais aimé les au revoir, et pourtant s’il y bien une personne à qui j’aurai aimé dire au revoir avant de me retrouver seul dans ce monde si vaste, c’était Elysium.

En me promenant, prenant l’air, je remarque au loin une demoiselle qui porte le nom des Moldovan. Freya. Je savais qui elle était. Helios est un bon ami à moi. La preuve, il fait tout pour m’aider en ce moment. Mais, voilà, rien n’est vraiment facile. Ma vie était ici, et j’ai tellement de souvenir… C’est si dur de dire au revoir à tout ce qu’on a vécu. Je sais que je pourrai revenir ici, ce n’est pas ça le problème, après tout, des gardiens font l’allé-retour tous les jours mais… j’n’suis pas un gardien, je suis un juge. Je m’approche de Freya et me glisse derrière elle regardant sa peinture.

« C’est une elfe ? »


Elle avait assurément un don pour le dessin. Je regarde autour de nous.

« Vous ne devriez pas être ici toute seule avec les temps qui court, miss Moldovan. »

Je soupire, gardant un visage triste. Je connaissais le don de la miss à coté de moi, mais je savais aussi que je n’avais pas le droit de demander de telle chose. Dire au revoir à Elysium devrait être impossible….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star-silver.forumactif.org
Moonlight
Admin
avatar

Messages : 3781
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: A last goodbye | PV : Elea Blackthorn   Sam 23 Juin - 14:39



« C’est une elfe ? »

Cette voix me fait sursauter manquant de peu de bâcler mon dessin. J'ai tellement peur que ce soit un fragment d'âme, mais la tristesse et la douceur de la voix me réconforte à l'idée que ce soit quelqu'un de bien. Un fragment d'âme curieux de ce que j'étais entrain de faire. Je finis par lever la tête et croise le regard d'un être bel et bien vivant et intérieurement, je soupire de soulagement. Enfin, vivant, c'est à voir, les émotions qui émanent de ce dernier sont proches d'un être sans vie. Mon don va parfois au-delà de simplement voir ce qui n'appartient plus à notre monde, mais aussi les sentiments des autres. Sans doute, parce que je suis plus empathique que la moyenne et que cela soit des morts ou des vivants, les émotions se collent à moi et celle d'Elea sont d'une grande tristesse. Je sais très bien qu'Elysium et lui étaient fiancés et je peux comprendre sa détresse et toutes ces émotions négatives qui le traversent, c'est comme si ces derniers m'appartenaient. C'est horrible d'être ainsi, je côtoie suffisamment les esprits pour savoir que les peines sont semblables d'un côté comme de l'autre.

« Oui, vous avez l’œil. C'est sans doute pour mon prochain projet maquillage, je n'aurais qu'à utiliser des prothèses d'oreilles et le reste c'est du maquillage beauté. » Je sais qu'il ne doit pas beaucoup saisir mes propos, mais c'est un moyens comme un autre de faire la conversation.

« Vous ne devriez pas être ici toute seule avec les temps qui court, miss Moldovan. »

J'esquisse un léger sourire tout en le regardant. « Oh, je suis pas très loin de la maison et puis... Connaissant papa, il a dû poster un gardien pas loin. Ni trop près ni trop loin. Je n'aime pas être dérangé quand je crée, mais je veux bien faire une exception pour vous. »

Je l'invite à prendre place à côté de moi. Peut-être que je me trompe, mais j'ai l'impression qu'il a besoin de parler de ce que personne hormis moi ne connaît. L'autre monde, celui qui nous croise sans qu'on ne s'en rende compte. « J'ai l'impression que vous souhaitez me demander autre chose monsieur Blackthorn. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star-silver.forumactif.org
Moonlight
Admin
avatar

Messages : 3781
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: A last goodbye | PV : Elea Blackthorn   Ven 6 Juil - 15:04

Elea




Elle avait surement raison. En connaissant son vieil ami, Helios, c’est même certain qu’il y a un gardien qui rôde. Mais, bon, si une bande de mécréant s’amène, un seul gardien ne pourra rien faire. D’autant plus si son gardien c’est l’autre abruti qui a sous entendu qu’Elea avait tué Elysium. Mais, cette accusation perturbe de beaucoup le prince d’Angleterre. Et la miss Moldovan est surement celle qui l’aider à cicatriser. Juste un au revoir… Un dernier au revoir. Alors qu’elle monte à quel point elle n’est pas dupe, Elea est donc rapidement mal à l’aise et commence à répondre à sa question balbutiant. Il s’arrête de parler, inspire et reprend plus calmement.

« Je me sens gêné de vous demander ça. D’autant plus que votre père est mon ami. Mais, j’ai eu ouïe de votre don et… »

Sa gorge se serre. Il ne sait pas ce qu’il ferait si elle refusait, mais en tout cas il comprendrait.

« Je veux déjà que vous sachiez que si vous voulez refuser faite le. Je ne vous en voudrais pas et je comprendrai. »


Il marque une pause, il regarde le ciel puis le dessin de la jeune femme avant de la regarder elle.

« J’aimera dire un dernier au revoir à Elysium, j’ai besoin de lui parler une dernier fois. »

Les yeux du prince recommençait à baigner dans les larmes. Il croisait les doigts dans son dos en espérant qu’elle accepte, mais encore une fois, il ne voulait pas la forcer. Il espérait juste qu’elle l’aide à sa cicatrisation, à remonter la pente de la perde de sa raison de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star-silver.forumactif.org
Moonlight
Admin
avatar

Messages : 3781
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: A last goodbye | PV : Elea Blackthorn   Ven 6 Juil - 15:50



Son mal est plus palpable qu'il ne peut le croire. D'une nature empathique, mon don ne fait qu’amplifier cela tant pour les vivants que pour les morts. Mais c'est en restant pleinement humaine que l'on ne se perd pas dans les méandres d'un pouvoir qui peut rapidement se révéler infernal. C'est dur pour moi, par moment, de faire la différence entre mes émotions et celles des autres, cela peut se révéler problématique également. Parfois malade, c'est pour cela que papa me rappelle souvent de méditer et de faire du yoga pour m'aider à éliminer toute la négativité dont mon esprit a pu se nourrir au fil de la journée. C'est bête, mais c'est vrai que cela m'aide beaucoup. Le soir, je me sens à la fois vidée, mais également libéré d'un poids énorme. Ce qui m'effraie le plus, ce n'est pas ce que je sens de la part d'Elea, mais bien de ces démons qui hantent Haima et ces alentours. Le mal est partout ici-bas et aussi étonnant que cela puisse vous paraître, celui dont sont capable humain et vampires n'est qu'une épine dans le pied comparé à celle des êtres démoniaques. J'ai connu très tôt dans mon enfance la véritable peur, celle qui vous empêche de détourner votre regard oubliant jusqu'à respirer parce que l'odeur qui s'en élève est faite de souffre.

« Je me sens gêné de vous demander ça. D’autant plus que votre père est mon ami. Mais, j’ai eu ouïe de votre don et… »

J'arrête de faire mon dessin me contentant de ranger doucement mes effets tout en prêtant une oreille attentive à Elea. Je sais que c'est dur pour lui parce que même dans son ultime désire, il pense à mes sentiments et c'est une chose que j'apprécie. Je n'ai jamais cru aux rumeurs comme quoi il ait pu être capable de la mort de la princesse. Non, sa douleur est réelle et son amour pour la défunte Elysium est aussi frais qu'au premier jour de sa naissance. J'envie cette femme qui est aimé par-delà la mort, cela ne peut que l'aider à trouver le chemin de la paix.

« Si papa vous en a parlé, c'est qu'il a une grande confiance en vous. » Fis-je simplement, parce que ma famille sait mieux que personne que j'ai souffert de cette différence au point d'avoir été rejeté.

« Je veux déjà que vous sachiez que si vous voulez refuser faite le. Je ne vous en voudrais pas et je comprendrai. »

Je ne préfère ne rien dire pour le moment, c'est assez dur pour ce dernier d'exprimer une demande tout en sachant que ce don m'est autant une bénédiction qu'une malédiction.

« J’aimerais dire un dernier au revoir à Elysium, j’ai besoin de lui parler une dernier fois. »

Le silence nous enlace durant cet instant où je devine l'espoir de mon acceptation. Je sais que je n'ai pas vraiment de choix parce que laisser un homme ainsi n'est pas mon genre. Fermant mon sac, j'observe devant moi. Cependant, je dois le lui dire que rien n'est sûr dans ce qu'il me demande. Même si je souhaite l'aider, il doit connaître un point des plus importants. « J'accepte de vous aider. » Fis-je en premier lieu alors, que mon visage se tourne vers celui d'Elea. « Non attendez, vous devez savoir une chose et vous y préparer également. Oui, c'est vrai, je peux voir le monde des esprits, mais nous ne trouvons pas la princesse, c'est peut-être parce qu'elle est à présent en paix. » Chose dont je doute, rares sont les âmes en paix si leur mort a été violente. J'espère ardemment le contraire pour la princesse Elysium. « Je ne peux pas non plus faire en sorte que vous la voyez, je n'ai pas ce pouvoir, mais je ferais en sorte qu'elle ait votre message. » Je finis par me lever mettant mon sac et lui tendit ma main. « En général, les âmes restent attachées aux lieux qu'ils ont aimés de leur vivant. Ce sont les meilleurs points de recherche, mais est-ce qu'il y a un lieu qu'elle a aimé plus qu'un autre ? » Je le regarde, me fondant dans cette tristesse et ce désespoir qui le poursuit depuis longtemps. « Vous êtes prêt. Un dernier au revoir, mais dans le sourire, je ne pense qu'elle aime voir de la tristesse sur le visage de l'homme qu'elle aime. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star-silver.forumactif.org
Moonlight
Admin
avatar

Messages : 3781
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: A last goodbye | PV : Elea Blackthorn   Lun 10 Sep - 9:22

Elea




Il se maudissait. Il se haïssait. Il avait justement envie qu’elle dise non, et qu’il retourne à ses occupations. Il savait la valeur du don de Freya, mais aussi il se demandait si Hélios aurait été d’accord avec ce qu’il faisait. Il passe ses mains sur son visage, si Freya semblait conclure qu’Hélios avait confiance en lui pour lui parler de son don, cela rajoute surtout un pique de malaise envers Eléa qui semblait véritablement mal à l’aise de lui demander ça, autant pour elle que pour son amitié avec Hélios. C’est quand elle dit accepter que le cœur du prince rate un battement.  Quand Freya lui explique, cependant, que si elle la trouve c’est surement qu’elle est en paix. Au fond, Eléa espérait de tout son cœur qu’elle la trouve pas, afin que cela signifie qu’elle repose en paix pour toujours, choses qu’elle mérite plus que quiconque. Elle lui explique aussi qu’elle a plus de chance de la trouver dans un endroit qu’elle adore. Elea tente d’y réfléchir. Il y en avait tellement sur Haima des endroits qu’elle adorait. On commençait d’abord le Palais. Le manoir. Mais, l’endroit qui était venu rapidement en tête, c’était un endroit, où même Kendra s’y recueillait depuis la mort d’Elysium.

« La plage. On avait un endroit précis où on aimait se retrouver sur cette plage à l’abri des regards indiscrets. On y passait des heures, des heures à parler, à se regarder, et moi je lui lisais mes poèmes que je lui écrivais la journée, elle écoutait en rougissant comme une adolescente. »

Il souriait, c’était la première fois qu’il souriait depuis qu’il avait vu la jolie Freya. Il souriait en se remémorant la vie avec Elysium, et se remémorant sa demande en mariage et le fait qu’elle ait dit oui, et que par ce oui, ils auraient pu cesser de se cacher et de se montrer au monde entier. Mais, on lui a arraché sa raison d’être, et il souhaitait juste pouvoir lui dire un dernier au revoir afin de pouvoir partir sur Atlas et de rencontrer leur fils. Fils que Elysium a caché pour les protéger tous les deux. Eléa reprend sur lui, sur ses émotions, et affiche un autre sourire à Freya.

« Je ne vous remercierai jamais  assez d’accepter cette faveur. Sachez que si vous avez besoin d’un service prochainement, vous pourrez compter sur moi, miss Moldovan. »

Humaine, c’était un fait. Mais l’utopie d’Elysium était encore ancrée en Eléa qui, malgré son départ à Atlas, garde son boulot de Juge pour y faire régner la justice plutôt que des barbares. Il donnait sa parole à la fille de son ami, si elle avait besoin de n’importe quel service, il se montrera présent pour la douce enfant, en partant du principe que c’est dans ses cordes. Tout deux, marchent alors d’un pas assuré vers la plage afin d’effectuer la faveur du Prince si perdu à ce jour. Elea racontait sur le chemin, à Freya, des anecdotes sur l’impératrice, il tenait à ce qu’elle sache, à ce que tout le monde sache, quelle femme extraordinaire elle était. Il souriait en parlant d’elle, il revoyait ses moments avec elle tout en les racontant. Elea aimera sans doute à jamais Elysium, mais il se devait de franchir un cap, car à sa mort, elle lui a laissé un descendant, et il devait se relever pour ce fils dont il ne connait même pas le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star-silver.forumactif.org
Moonlight
Admin
avatar

Messages : 3781
Date d'inscription : 20/04/2014

MessageSujet: Re: A last goodbye | PV : Elea Blackthorn   Lun 10 Sep - 12:18



Je ne pouvais pas le lui cacher. La possibilité qu'il nous soit impossible de la trouver sur Haima. Son âme étant peut-être partie pour l'autre monde où elle coule une existence heureuse loin du mal et de la violence. J'ai pu le sentir enfant, cette impression douce, chaleureuse et emplie d'une paix si rare. Il n'y a pas plus de larmes ni de peurs. Tout est bienveillant. Je ne doute pas sur le chemin emprunté par la princesse. Elle a fait de bonne chose, alors, il ne peut qu'être normal qu'elle soit en un lieu comme celui-ci. L'enfer ne sera jamais sa demeure, même si, quand on dit vampire pour la plupart des gens, on pense à des êtres sans âmes et sanguinaires. J'estime que même chez les vampires, il y a de bonnes et de mauvaises personnes. Pour le moment, j'ai eu la chance de rencontrer des êtres de biens et dont je suis fière d'être leur amie, leur fille, leur nièce, leur alliée. Peut-être me prendra-t-on pour une folle si l'on vient à savoir, mais je m'en moque éperdument. J'ai choisi à qui faire confiance.

« La plage. On avait un endroit précis où on aimait se retrouver sur cette plage à l’abri des regards indiscrets. On y passait des heures, des heures à parler, à se regarder, et moi je lui lisais mes poèmes que je lui écrivais la journée, elle écoutait en rougissant comme une adolescente. »

Je souris tout en l'écoutant, imaginant bien que cet endroit doit être rempli de pensées positives et de souvenirs merveilleux pour le couple. Sans doute, aurais-je plus de chance que je le pensais.

« C'est un excellent point de départ monsieur Blackthorn. » Il semblait si bien dans les souvenirs qui viennent d'égayer son esprit jusqu'alors si triste. Ce que je peux comprendre parfaitement. Il a perdu la femme dont il a été éperdument amoureux et de ce que je vois, le vampire l'est encore. J'aimerais être aimé de cette manière un jour. Mais je doute que cela puisse arriver. Les Moldovan sont connus et papa ne fait rien pour encourager les garçons à m'approcher ou bien à rester avec moi. Même si pour les humains, il passe pour un frère protecteur et effrayant. Envers la communauté vampirique, c'est dix fois pire.

« Je ne vous remercierai jamais assez d’accepter cette faveur. Sachez que si vous avez besoin d’un service prochainement, vous pourrez compter sur moi, miss Moldovan. »

« Je ne recherche pas la pareille, monsieur Blackthorn. Si j'ai ce don, c'est pour aider et je suis contente de le faire. Alors, vous ne me devez absolument rien. »

C'est un devoir pour les personnes comme nous d'aider. Certes, certains ne font rien par peur de ce qu'ils sont et d'autres abusent de ce talent pour faire du mal aux autres. C'est dur d'être à part parce que l'on m'a prise pour une folle et l'on m'a tellement évité enfant, que j'ai fini par cacher cette part de moi. Mais je resterais toujours la petite fille qui parle seule alors, que je ne l'étais pas. Le soir est un calvaire surtout quand l'orage gronde à l'extérieur, porteur d'une énergie suffisante pour des apparitions puissantes.

Tout en marchant aux côtés du juge après avoir réuni mes affaires, je l'écoute me dépeindre le couple qu'il formait avec la princesse. Il semblait en avoir besoin alors, je le laissais me dire qui était Elysium même si j'ai toujours pu sentir beaucoup de bonté en elle.

« Je me souviens de ma première fois au palais. Papa m'avait adopté depuis peu et il m'avait laissé dans le jardin. J'ai toujours été solitaire même à l'orphelinat alors, quand la princesse est venue vers moi, j'ai eu peur. Surtout, que papa a dû révéler à l'empereur et à sa famille qui j'étais, et ce, dont j'étais capable. Mais elle, elle m'a sourit et à passé du temps avec moi pour dessiner et parler. Au fur et à mesure de notre dessin, on racontait une histoire. Et j'ai tout de suite senti son aura. Belle, lumineuse et d'une bonté que j'ai eu peu l'occasion de sentir. J'ai tout de suite que c'était une personne merveilleuse. »

J'esquisse un sourire en regardant le vampire alors que nos pieds foulaient à présent la plage. Finalement, le chemin fut plus rapide, mais c'est souvent le cas lorsque l'on parle de tout et de rien. Immédiatement, je sens quelque chose, c'est un résidu du passé, une émotion qui est restée dans un endroit. Je m'y arrête pour fermer les yeux et je prends une grande respiration. « C'est ici... Qu'elle était assise. Son énergie est encore là. » Je le regarde. « Parfois, quand il y a eu des moments très forts, bons comme mauvais, une énergie reste. Parfois, c'est faible, d'autre fois non. Étant donné que c'est un lieu où vous vous rendiez souvent alors, c'est très fort et réconfortant. C'est rare de sentir une si belle énergie. C'est revigorant. »

Je m'agenouille pour prendre une poignée de sable dans ma main qui lentement s'échappe. « Qu'est-ce que vous voudriez lui dire, si elle était là... Cela aidera sans doute. » Je reste évasive, parce que je ne parle pas seulement de la princesse, mais aussi de lui. Révéler ce qui se dissimule dans son cœur, l'aidera à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star-silver.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A last goodbye | PV : Elea Blackthorn   

Revenir en haut Aller en bas
 
A last goodbye | PV : Elea Blackthorn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Goodbye my old friend...
» 08. I guess this is goodbye
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Goodbye my lover ~ Goodbye my friend /Dawn/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Silver :: Glory and Blood :: Glory and Blood :: Freya-
Sauter vers: